Lille, le 27 Avril 2017

 

Les résultats du 1er tour des élections présidentielles 2017 se sont traduits par un rejet des partis qui se sont succédés au gouvernement et qui ont, tour à tour, inscrit leur politique dans des choix libéraux et autoritaires, au service du monde de la finance, des actionnaires, au détriment de la réponse aux besoins sociaux de la population, du monde du travail, creusant toujours plus les inégalités.

 

Pour la 2ème fois dans notre pays, sous la Vème république, l’extrême droite sera présente au second tour des élections présidentielles. L’utilisation des peurs, du terrorisme, les amalgames éhontés entendus lors de la campagne, la xénophobie, le racisme, le sexisme et l’homophobie, la préférence nationale ne résoudront pas les inégalités, le chômage et les bas salaires. L’UD CGT du Nord combat et combattra sans relâche ! Elle n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate.

 

Les deux candidats arrivant en tête de ce premier tour sont destructeurs de conquêtes sociales. Leurs programmes ne remettent nullement en cause les rémunérations des actionnaires, qui se partagent des milliards d’euros au détriment de notre territoire et de sa population, et se traduisent par des licenciements massifs, par la destruction de notre industrie, par le démantèlement de nos services publics et la remise en cause de notre protection sociale.

 

Forte des mobilisations contre la loi travail, ainsi que toutes les luttes menées dans les entreprises pour l’emploi, les salaires, les conditions de travail qui permettent d’imposer une autre répartition des richesses, l’ UD CGT du nord depuis le 21 Mars, appelle à renforcer LE PRINTEMPS DE LUTTES nécessaire, de construire dès ce 1er mai 2017, de RESISTER et AMPLIFIER la mobilisation nécessaire contre l’extrême droite et le capital, pour IMPOSER et GAGNER le progrès social :

 

  • L’ABROGATION des lois El Khomri, MACRON, REBSAMEN, SANTé, NOTRe et toutes les lois régressives,
  • Le plein emploi, l’augmentation des salaires, des pensions et des minimas sociaux,
  • Le SMIC à 1800 euros,
  • L’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes,
  • La réduction du temps de travail à 32 Heures,
  • La retraite à 60 ans à taux plein et la reconnaissance de la pénibilité,
  • Une politique industrielle créatrice d’emplois, répondant aux besoins de la population,
  • Une protection sociale solidaire de haut niveau,
  • Le maintien et le développement des services publics,
  • Libertés et droits syndicaux, AMNISTIE pour tous nos camarades injustement poursuivis et/ou condamnés,
  • La fin des exonérations de cotisations patronales, de la fraude et de l’évasion fiscale,
  • Des droits nouveaux d’intervention pour les salariés dans nos entreprises.

 

Pour un PRINTEMPS DE LUTTES, pour gagner le progrès social, la paix, la solidarité des peuples et contre l’extrême droite.

 

En souvenir de ces femmes, ces enfants, ces hommes dont les noms sont égrenés comme un chapelet de perles tragiques.

 

Tombés ensemble sous les balles des valets de la répression patronales le 1er mai 1891 à Fourmies

 

Dès ce 1er mai 2017, rendez-vous sur l’ensemble de notre territoire sur l’une des 14 manifestations organisées à Fourmies -Lille – Maubeuge – Cambrai – Douai – Valenciennes – Aniche – Seclin - Dunkerque – Saint Amand – Armentières – Denain – Aulnoye – Tourcoing. Pour faire entendre votre voix…

 

L’AVENIR APPARTIENT A CEUX QUI LUTTENT

 

Dossiers

  • 32 heures pour moi, des emplois créés pour les autres

       La CGT porte des propositions et des arguments forts qui font de la RTT et des 32 heures un des...

    Lire la suite...